anatomie

Les glandes surrénales au nombre de deux sont chacune situées au-dessus du rein. Elles sont de forme triangulaire et ont normalement la taille d’un pouce.
Ces deux organes sont des glandes dites endocrines parce qu’elles produisent des hormones impliquées dans la commande de la tension artérielle, l’équilibre ionique du sang, l’utilisation de l’eau dans le corps, l’utilisation du glucose et les réactionsau stress.
Ces hormones sont de différents types : le cortisol, l’aldostérone, les hormones du stress (adrénaline notamment) et une petite fraction des hormones sexuelles (œstrogènes et androgènes).

pathologies

Elles sont relativement rares. Une masse ou une tumeur de la surrénale est souvent trouvée fortuitement lors d’une échographie ou d’un scanner.
La cause la plus fréquente d’intervention sur la glande surrénale est la production excessive d’hormones par une tumeur située dans cette glande.
La plupart de ces tumeurs sont de petit volume et correspondent à des lésions bénignes pouvant habituellement être enlevées par cœlioscopie.
L’ablation de la surrénale peut également être nécessaire en cas de lésion de grande taille ou de lésion potentiellement maligne. Les tumeurs surrénaliennes malignes sont rares.

symptômes

Les symptômes sont dus à la production excessive d’hormones par une glande surrénale malade.Les principaux tableaux cliniques sont indiqués ci-dessous :

Les tumeurs produisant de l’adrénaline et de la noradrénaline (Phéochromocytomes)

peuvent causer une hypertension artérielle très sévère, des maux de tête importants, une transpiration excessive, des palpitations et une augmentation de la fréquence cardiaque pouvant durer de quelques secondes à plusieurs minutes.

Les tumeurs produisant de l’aldostérone

peuvent causer une hypertension artérielle et d’une diminution du taux de potassium dans le sang avec pour conséquence, une importante fatigue.

Les tumeurs produisant du cortisol

sont à l’origine d’un syndrome nommé syndrome de Cushing, caractérisé par une obésité, un taux élevé de sucre dans le sang, une hypertension artérielle, des irrégularités menstruelles, une peau fragile et des vergetures. Les tumeurs de la surrénale sont responsables du syndrome de Cushing dans 20% de cas environ. Les quatre-vingts pour cent restants sont provoqués par de petites tumeurs de l’hypophyse.

Les tumeurs non sécrétantes

qui ne produisent aucun symptôme sont le plus souvent diagnostiquées fortuitement. Leur ablation chirurgicale peut être indiquée si :

  • Si la taille de la tumeur dépasse 4-5 centimètres.
  • Si il existe une suspicion de malignité.

Les tumeurs malignes de la glande surrénale (Corticosurrénalome)

sont des tumeurs rares, habituellement de grande taille au moment du diagnostic. L’ablation de ces tumeurs est en général réalisée par chirurgie ouverte.

traitements

Le traitement d’une tumeur surrénalienne est chirurgical. Il existe deux techniques permettant de réaliser l’ablation de la glande surrénale : la cœlioscopie et la chirurgie ouverte.

En fonction du type de tumeurs, un traitement médical peut être nécessaire pour préparer l’intervention chirurgicale.
Les patients ayant un phéochromocytome devront commencer un traitement spécifique plusieurs jours avant la chirurgie afin de contrôler leur tension artérielle et leur fréquence cardiaque.
Les patients ayant une tumeur sécrétant de l’aldostérone, bénéficieront d’un contrôle dutaux de potassium dans le sanget d’une supplémentation en potassium si ce dernier est trop bas.
Les patients ayant un syndrome de Cushing, bénéficierontd’une supplémentation en cortisone le jour de l’opération et durant plusieurs mois après la chirurgie, jusqu’à ce que la glande surrénale restante ait repris une fonction normale.

  • Chirurgie coelioscopique
    • Elle est réalisée sous anesthésie générale. Un trocart (tube étroit) est placé à travers la paroi abdominale au niveau du flanc juste en dessous des côtes. Un laparoscope (Caméra miniature) est passédans le trocart permettant au chirurgien d’avoir une vue magnifiée des organes internes du patient sur écran vidéo. Des instruments introduits au travers d’autres trocarts permettent au chirurgien de séparer délicatement la glande surrénale de ses attaches. Dans certains centres, l’intervention peut être réalisée à l’aide d’instruments robotisés. Une fois la glande surrénale libérée, elle est placée dans un petit sac et extraite par une des incisions.
  • Chirurgie Ouverte
    • Elle est réalisée sous anesthésie générale.Une incision de 5-10 cm est réalisée au niveau de l’abdomen sur la ligne médiane, au niveau du flanc juste en dessous des côtes. Le chirurgien sépare délicatement la glande surrénale de ses attaches. Une fois la glande surrénale libérée, elle est extraite par l’incision.