LE GUIDE PRATIQUE : ADMISSION-SORTIE

Votre Admission

Elle se fait selon deux modalités :

En urgence
Les formalités seront effectuées après votre admission, soit à votre chevet

Au terme d’une consultation
Le médecin qui prescrit l’hospitalisation en informe le secrétariat. Il vous est conseillé de prendre dès ce moment contact avec le Bureau des Entrées pour préparer votre dossier et effectuer une pré-entrée. Veuillez vous présenter à la Clinique un peu avant l’heure prévue de votre hospitalisation pour accomplir les formalités.

Les documents à fournir :
Le dossier medical (à remettre aux infirmières du service)
Radiographies, résultats d’examens biologiques, compte rendus d’examens spécialisés, etc…. relatifs à l’affection motivant votre hospitalisation.
Carte de groupe sanguin.

Le dossier administratif
Carte d’assuré social (la vôtre ou celle de la personne qui vous assure) ou tous documents justifiant de votre situation vis-à-vis de l’Assurance Maladie.
Carte de mutuelle (ou d’assurance complémentaire).
Pièces d’identité (carte d’identité, passeport ou titre de séjour)
Éventuellement attestation de prise en charge.

Votre Sortie

Votre sortie doit obligatoirement être autorisée par le médecin responsable de votre hospitalisation.

Toute sortie non-autorisée se ferait au risque du malade qui devra signer une décharge de responsabilité.
Si votre état de santé nécessite un transport en ambulance ou en véhicule sanitaire, veuillez indiquer à l’infirmière ou au cadre soignant du service, l’ambulancier que vous souhaitez voir appeler.

AVANT DE QUITTER LA CLINIQUE, vous devez :

Voir une infirmière du service qui vous remettra votre dossier médical,
Passer au Bureau des Entrées/Sorties pour signer votre dossier,
Régler les frais à votre charge, et retirer, éventuellement les valeurs déposées au coffre.

 

 

LE GUIDE PRATIQUE : CHIRURGIE AMBULATOIRE

Qu’est-ce que la « Chirurgie Ambulatoire » ?

En France, elle est définie comme une « chirurgie programmée et réalisée dans les conditions techniques nécessitant impérativement la sécurité d’un bloc opératoire, sous une anesthésie de mode variable, suivie d’une surveillance postopératoire permettant, sans risque majoré, la sortie du patient le jour même de son intervention. » (Haute Autorité de Santé)

Quelle est la différence entre un acte chirurgical en ambulatoire et en hospitalisation classique ?

Aucune sur le plan technique.

L’acte chirurgical est identique à celui réalisé en hospitalisation complète. Il n’existe pas non plus de technique spécifique pour l’anesthésie, mais le choix de celle-ci doit tenir compte du retour à domicile du patient, sans surveillance sur place par un professionnel de santé.
Les progrès des techniques chirurgicales et anesthésiques permettent de réaliser de plus en plus d’actes sans hébergement même d’une seule nuit.
Cependant, certains actes « lourds », aux complications précoces possibles et graves, nécessitent une surveillance post-opératoire rapprochée par des professionnels, et donc un hébergement « classique », parfois seulement d’une seule nuit.
Ce n’est pas seulement l’acte qui détermine une prise en charge« ambulatoire », mais surtout le patient, pour un acte précis.

Qui choisit le mode de prise en charge ?

D’abord le chirurgien, qui, en secteur libéral, a la responsabilité directe et personnelle du patient qui se confie à lui : il connaît les risques potentiels de l’acte, et détermine pour chaque cas le mode de prise en charge le mieux adapté au patient qu’il envisage d’opérer. Votre chirurgien vous proposera donc un acte en chirurgie ambulatoire en fonction de votre état de santé antérieur, de votre environnement familial et social, de votre éloignement d’un centre de soins, et de votre autonomie prévisible.
Le médecin anesthésiste, à la consultation pré-opératoire ou après l’intervention, peut, en fonction de chaque cas, préférer pouvoir surveiller le patient en établissement, et refuser une prise en charge ambulatoire.
Le patient peut bien entendu faire valoir ses préférences, lors de la consultation chirurgicale.
Mais la décision définitive, sous réserves de refus toujours possible par le patient, revient à l’équipe médicale.

Organisation pratique
Comment se déroule une prise en charge en ambulatoire autour d’un acte chirurgical ?
Toutes les étapes de la prise en charge sont organisées afin de permettre votre sortie le jour même de son intervention dans des conditions de sécurité optimale.

Avant l’intervention :
Votre séjour est préparé dès le jour de la consultation avec le chirurgien, et confirmé après la consultation avec le médecin anesthésiste.
un dossier vous est remis, rappelant les informations pratiques qui vous auront été données oralement par les secrétaires.
les démarches administrativesd’entrée sont anticipées  par une pré-admission à faire au bureau des entrées, à l’accueil principal de la clinique.
L’heure d’entrée dans la structure d’ambulatoire vous sera rappelée par téléphone la veille de l’intervention : cette heure doit être parfaitement respectée, pour une bonne organisation de votre séjour, ..et de celui des autres patients…cette heure est calculée pour que vous attendiez , en principe et sous réserves d’imprévus, le moins possible avant votre intervention.
Une préparation corporelle(« cutanée » = de la peau) vous aura été prescrite à domicile avant votre arrivée (douche et shampoing).

A l’arrivée dans la structure d’ambulatoire

Vous serez hébergé(e) dans une chambre comportant de 1 à 2 lits ou « fauteuils relax ».
Votre souhait de chambre individuelle sera respecté dans toute la mesure du possible
Votre préparation sera complétée par le personnel soignant avant votre départ pour le bloc opératoire : elle est essentielle dans la prévention du risque d’infection.

La sortie de la clinique
Elle nécessite l’avis du chirurgien ou du médecin anesthésiste, directement ou par l’intermédiaire du personnel infirmier de la structure d’ambulatoire. Ceci peut justifier de devoir attendre la fin de la demi-journée opératoire des médecins.
Elle peut se faire avant le réveil complet d’une anesthésie loco-régionale, que ce soit au membre supérieur ou inférieur.
Elle est prévue en début d’après midi pour les opérés du matin, et en fin d’après-midi (avant 19h) pour les opérés de l’après midi.
En cas de problèmes ou d’inconfort signalé par le patient, la sortie peut être remise de quelques heures, voire au lendemain si nécessaire.
Le traitement antalgique pour les premières heures post-opératoires est délivré par le personnel de l’établissement avant la sortie.

Comment sera assurée la continuité des soins à domicile ?

Les chirurgiens orthopédiques de la clinique et la direction de l’établissement ont la responsabilité conjointe d’organiser la continuité de soins, c’est à dire le suivi de votre intervention.
Les documents remis au patient à sa sortie comprennent :
Les consignes post-opératoires données par les médecins au patient, dans leur domaine de compétence,
Les ordonnances de traitements éventuels et de soins infirmiers
Une lettre pour le médecin traitant, que le patient doit avertir de son retour à domicile (mais une visite n’est pas obligatoirement nécessaire)
Une visite de contrôle n’est pas toujours prévue, mais chirurgiens et anesthésistes sont toujours disponibles pour revoir en priorité, voire en urgence, un patient récemment opéré, pour un avis concernant les suites opératoires.

En cas d’urgence ou de recherche de contact en dehors des heures ouvrables des cabinets médicaux, les patients peuvent s’adresser au service des urgences de la clinique du pont de chaume : 05 63 68 33 15 ou au standard de la clinique : 05 63 68 33 33